Les travaux éligibles au crédit d’impôt énergétique

Les particuliers sont fortement encouragés à réaliser des travaux d’économie d’énergie dans leur résidence principale. En effet, plusieurs aides et subventions ont été mis en place afin d’alléger les frais de travaux : tel que le crédit d’impôt isolation qui permet de bénéficier d’une remise d’impôt de 30%. Zoom sur les travaux éligibles au crédit d’impôt énergétique.

Les équipements et travaux éligibles au crédit d’impôt isolation et économie d’énergie

Seuls les travaux qui ont pour but d’améliorer l’efficacité énergétique des foyers sont éligibles au crédit d’impôt isolation. À savoir :

  • L’isolation des parois opaque (isolation des murs par l’intérieur ou par l’extérieur) ;
    • L’isolation des combles perdus et aménagés, ainsi que des planchers bas ;
    • L’installation de fenêtres double vitrage, de volets roulant… ;
    • L’installation de systèmes de chauffage écologiques comme la poêle ou la chaudière à bois (à granulés, à bûches ou plaquettes), ou les chaudières nouvelle génération (chaudière à condensation…) ;
    • L’achat et/ou l’installation de systèmes de chauffage fonctionnant à base d’énergies renouvelables comme les CESI (chauffe-eau solaires individuels) ou les pompes à chaleur (PAC) aérothermiques ou géothermiques ;
    • L’installation de récupérateur d’eau de pluie ;
    • L’achat de matériaux de protection contre le rayonnement solaire pour les parois opaques ou vitrées ;
    • L’achat de compteurs individuels ou bornes de recharge pour véhicules électriques.

Ainsi, les équipements éligibles au crédit d’impôt énergétique sont les suivants : les équipements de chauffages, les matériaux d’isolation, les appareils de régulation de chauffage, les équipements fonctionnant à l’énergie renouvelable, les appareils d’individualisation des frais de chauffage ou d’eau chaude en copropriété, les équipements ou matériaux de protection des parois vitrées ou opaques, les systèmes de charge pour véhicules électriques et les équipements d’optimisation de la ventilation naturelle (uniquement dans les départements d’outre-mer).

Les conditions pour bénéficier du crédit d’impôt isolation et économie d’énergie

Les travaux doivent être réalisés dans la résidence principale de l’intéressé(e) et uniquement par des professionnels certifiés RGE (reconnu garant de l’environnement). Il faut également être locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit de la maison et être fiscalement domicilié en France.

Laissez un commentaire

  • Pas de commentaires